ELISE MÉDITERRANÉE

01 juin 2017

Vous êtes ici

Elise Méditerranée entreprise de recyclage de déchets à Marseille

En recyclant les déchets de bureau, ELISE Méditerranée crée des emplois en insertion.

Créée en 2011 à Marseille, ELISE Méditerranée est spécialisée dans le recyclage des déchets de bureau (950 tonnes recyclées annuellement sur 900 sites) et de la destruction des documents confidentiels. 

Dépendant d’un réseau national dédié à la valorisation et au recyclage des déchets de bureau, ELISE Méditerranée (dont les agences sont situées à Marseille, Nice et Avignon) a pour particularité d’être, tout comme sa maison mère basée à Lille une entreprise d’insertion quand les 32 autres entités du réseau sont des entreprises adaptées. 

 « Quand j’ai créé l’agence de Marseille, la DIRECCTE m’a expliqué que les besoins et l’enjeu sur ce territoire était de créer de l’emploi pour des personnes en insertion. C’est ce que nous faisons sur nos agences de Marseille et de Nice, notre agence d’Avignon étant quant à elle une entreprise adaptée », explique Frédéric Ghossoub, directeur d’ELISE Méditerranée.      

Une nouvelle agence et des recrutements prévus en 2017

Après avoir recruté 10 personnes (dont 8 en insertion) en 2016, ELISE Méditerranée entend se développer encore en 2017. « Nous souhaitons ouvrir courant juin 2017 une nouvelle agence à Nîmes, grâce à laquelle nous pourrons, à terme, recycler 300 tonnes annuelles de déchets supplémentaires et créer de l’emploi pour des personnes en situation d’insertion professionnelle. Nous avons aussi un projet d’agrandissement de 1200 m2 de notre agence marseillaise. Sont également prévus le recrutement d’un nouveau responsable de collectes et d’un directeur adjoint (création de poste) pour les Bouches-du-Rhône mais aussi de 6 à 8 nouvelles personnes en insertion », commente Frédéric Ghossoub.

L’année 2017 sera donc clé pour ELISE Méditerranée qui travaille majoritairement pour de grosses sociétés (80% de son CA) comme BNP Paribas, HSBC, SNCF, EDF, Bouygues, Vinci, ou encore depuis peu la Caisse d’Epargne CEPAC en partenariat avec ONET. L’entreprise précise cependant accorder la même importance à ses « petits » clients. « Par principe, nous n’avons pas de petits et de gros marchés. Notre objectif est de répondre à toutes les demandes, en fidélisant nos clients », mentionne Frédéric Ghossoub. 

Par ailleurs, ELISE Méditerranée ambitionne de diversifier ses activités en se positionnant par exemple sur le marché du déménagement d’entreprise ou encore en devenant conseil en RSE pour aider les entreprises à mieux valoriser leurs déchets… ou à s’y mettre !

Une vocation sociale « gagnant-gagnant »

« Sur nos trois agences, nous avons actuellement 35 contrats d’insertion (sur 50 salariés) et affichons, en 2016, un taux de sortie positive de plus de 60%. La logique de l’insertion est partagée par l’ensemble de notre personnel en premier lieu nos encadrants pour certains issus de l’insertion », témoigne Frédéric Ghossoub qui est par ailleurs en train de bâtir un plan de formation pour le personnel encadrant afin de l’aider à monter en compétences.

ELISE Méditerranée est membre depuis 2011, date de sa création, de la FEI PACA. « C’est un vrai réseau de partage d’expériences, d’informations  et d’entraide », conclut le dirigeant.

ELISE MÉDITERRANÉE
42 Boulevard de la Padouane 13015 MARSEILLE – Tél : 04 84 25 33 70 
CA : 1 500 K€
Effectif : 50 salariés dont 35 en insertion
120 tonnes de déchets recyclés par mois dont 100 tonnes de papier
www.elise.com.fr